L’histoire et les valeurs

L’histoire de l’ICR

L’institut Catholique de Rennes a été fondé en 1989 par la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique (DDEC) d’Ille et Vilaine dans le cadre des lois du 12 juillet 1875 et du 18 mars 1880 permettant la création d’établissements d’enseignements supérieurs libres, initialement sous le nom d’Institut Saint Melaine.

Au départ, la volonté était de former des étudiants à la carrière de professeurs de l’enseignement catholique en parallèle avec le centre de formation pédagogique (CFP) dont il ne se distinguait pas tant que le baccalauréat était suffisant pour entreprendre la formation. C’est parce que le niveau du diplôme universitaire exigé a été rehaussé, qu’ont été créés deux cursus : la Licence de Lettres et la Licence d’Anglais. En vue de délivrer ces diplômes d’État (licences mais aussi maîtrises), une convention a alors été signée avec l’université de Paris- Sorbonne (Paris IV).

En même temps que l’Institut obtenait son indépendance par rapport au CFP – désormais, ses étudiants ne se destinaient plus exclusivement à l’enseignement – l’offre de formation s’est élargie progressivement.

En 1997, la licence d’Histoire a été créée, cette fois par le biais d’un Jury placé sous l’autorité du rectorat de Rennes, habilité à délivrer les diplômes d’Etat. Les membres des jurys rectoraux sont des universitaires (enseignants-chercheurs) venant à la fois du public et du privé ; nommés par le recteur d’Académie ils supervisent et valident les maquettes des enseignements et les examens. Depuis le début des années 2000, tous les diplômes d’État délivrés par l’Institut sont passés désormais par la procédure du jury rectoral.

Deux formations supplémentaires se sont ajoutées à celles déjà existantes : en 2002, la licence de Droit voit le jour à son tour, puis en 2004, c’est au tour de la licence d’AES (Administration économique et sociale). Enfin, en 2010 est créé le Master de Droit et gestion de la santé, non pas sous le régime du jury rectoral mais en convention avec le Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris (CNAM).

En dehors de ces cadres juridiques que sont les jurys rectoraux et les conventions, l’Institut Catholique de Rennes s’est associé à cinq autres établissements en 2004 pour constituer l’UNFL (Union des Nouvelles Facultés Libres). Cette association est l’interlocuteur de l’Etat.

Les valeurs de l’ICR

Depuis sa création en 1989 l’Institut Catholique de Rennes s’est fixé deux missions principales :
> Assurer une formation de qualité dans le domaine de l’enseignement supérieur.
> Par son appartenance au réseau des écoles catholiques, chercher à transmettre des connaissances et des valeurs à chaque étudiant.

Parmi  les valeurs que l’Institut Catholique de Rennes cherche à transmettre à ses étudiants on trouve le respect, la solidarité, la bienveillance. L’équipe enseignante et la direction de l’ICR s’appliquent à instaurer un climat familial et bienveillant où chaque étudiant pourra se sentir bien et s’épanouir tant dans le cadre de ses études que sur le plan personnel.
Notre institut de taille humaine nous permet de mettre en place un accompagnement personnalisé de chaque étudiant. Nous cherchons à inculquer à nos élèves la valeur du travail, le goût de l’effort. Nous voulons développer la solidarité entre les étudiants, mais également entre étudiants et enseignants. Par ailleurs, nous exigeons de nos étudiants un devoir d’implication et de réussite,  dans ces conditions nous pourrons « tirer le meilleur de chacun ».

Pourquoi choisir l’ICR ?

L’institut Catholique de Rennes est un établissement d’enseignement supérieur privé qui délivre des diplômes d’Etat, mais c’est également un institut offrant aux étudiants un accueil personnalisé, un cadre familial grâce aux effectifs réduits, un enseignement de qualité par l’intervention de professeurs passionnés et entièrement dédiés à leur mission de transmission du savoir.
Il se noue, entre étudiants et enseignants, une relation privilégiée qui permet de suivre chaque élève individuellement et de proposer un enseignement sur-mesure.
La direction et l’équipe enseignante ont pour but la réussite des élèves sur le plan universitaire mais souhaitent également former la personnalité des étudiants.
L’ICR accueille les étudiants dans un cadre agréable, dans des locaux clairs et spacieux.
Il règne à l’ICR un climat de bonne humeur et de bienveillance indispensable à l’épanouissement de tous. C’est sans doute pour toutes ces raisons que le taux de réussite de l’ICR avoisine les 85% toutes promotions confondues.